lame de rasoir

Le rasage est un rituel indispensable pour tous les barbus qui se respectent. Cela demande de la patience, de la finesse et d’application. Cependant, il ne sert à rien de maîtriser la pratique, si vous allez négliger les outils. À ce contexte, avoir une lame de qualité est crucial pour un bon résultat de rasage. Mais, la choisir, l’entretenir et la changer n’est pas une mince affaire. Voilà pourquoi nous avons décidé d’en parler ici.

Lames de rasoir : de quoi sont-elles composées au juste ?

Les lames de rasoir sont proposées en seule pièce. Ce qui fait la différence d’un modèle à l’autre, c’est le matériau de fabrication. Certes, les fabricants utilisent une matière universelle, mais il reste tout de même des éléments à connaître absolument. L’acier inoxydable étant le produit de base d’une lame de rasoir.

équipement de rasage

Puis, chaque entreprise de fabrication ajoute un revêtement complémentaire pour se démarquer des autres. Cela peut être du téflon ou du platine pour une meilleure glisse. L’acier trempé au carbone est aussi un matériau très prisé pour les lames de haute qualité. C’est d’ailleurs la spécialité de la firme française Thiers Issard.

Par rapport au rasoir à être interchangeable, la lame de rasoir présente un avantage économique. Cela s’explique par son coût de fabrication réduit. Son prix varie entre 10 et 60 centimes selon la qualité du matériau utilisé. L’investissement sera plus rentable qu’avec les modèles multilames sur le long terme. La lame de rasoir se vend toujours par lot de 5, 10, 20 ou même cent unités selon les marques.

Pour information, les lames de rasoir ne se valent pas en matière de tranchant. Elles sont souvent associées à un indice de force qui détermine la qualité de leur tranchant. Cela va de léger à fort, et le choix varie en fonction de l’épaisseur du poil et de la sensibilité de la peau. Certains hommes trouvent un résultat de près avec un tranchant plus fort, alors d’autres préfèrent un tranchant faible. Le meilleur moyen de trouver la bonne reste d’essayer plusieurs types de lames.

Guide d’achat de la lame idéale pour votre rasoir à barbe

Le choix d’une lame de rasoir doit se faire en fonction de plusieurs critères. Dans un premier temps, vous devez étudier la dureté de votre pilosité. Une pièce très tranchante est conseillée si vous avez du poil épais ou long. Ainsi, vous serez moins agressé par le feu de rasage. Cependant, il va falloir appliquer une pression modérée sur votre rasoir pour éviter de vous couper la peau. Si vous avez une peau sensible, mieux vaut vous orienter vers une lame plus soft.

lame de rasoir

Le type de produits cosmétiques utilisés pour le rasage est aussi déterminant. Leur composition affecte la qualité de coupe et peut abimer l’acier. D’autres éléments sont à considérer à l’instar des caractéristiques de la lame, notamment sa taille et son design. En tant que produit universel et standardisé, la lame de rasoir mécanique ou de shavette s’intègre à tous les instruments. Le design est aussi censé être pareil pour tous les objets.

Mais ce qui est encore plus important, c’est votre attente en vous procurant ce produit. D’une manière générale, on fait recours à une lame de rasoir pour se raser avec efficacité et rapidité tout en protégeant notre peau de visage. L’outil doit donc être maniable et assure une sécurité parfaite. Comme évoqué plus haut, le matériau de fabrication a son rôle à jouer dans la solidité et l’efficacité de la lame. À vous de choisir entre l’acier inoxydable et l’acier au carbone.

Entretenir sa lame de rasoir : gage d’hygiène et d’efficacité

Personne n’aimerait s’essuyer avec une serviette sale. Pourtant, personne ne se soucie de la saleté de ses lames de rasoir. En effet, cet outil est souvent moins propre qu’elle ne le devrait. Livrée à elle-même sur le coin du lavabo, la lame de rasoir va se salir. Il n’est pas très conseillé de la mettre en contact avec votre barbe sans l’avoir nettoyé au préalable.

À l’instar de vos draps ou encore vos sous-vêtements, vos lames de rasoir doivent être lavées et changées régulièrement pour une question d’hygiène et d’efficacité. Déjà après chaque utilisation, vous devez la nettoyer à l’eau chaude avant de la ranger dans un endroit sec, à l’abri de la salissure. Par ailleurs, les lames rouillées sont bonnes à jeter à la poubelle.

L’efficacité d’une lame de rasoir réside dans son pouvoir tranchant. Une lame légèrement émoussée tend à s’accrocher au poil, elle glisse moins bien sur le visage. Et vous serez contraint de passer plusieurs fois sur la zone à raser, ce qui entraine les rougeurs, coupures et irritations. Avec une lame neuve ou affûtée régulièrement, le risque d’avoir des poils incarnés sera annulé.

shavette et blaireau

Comment changer ses lames de rasoir ? Et à quel moment ?

Changer une lame de rasoir est chose simple, surtout si vous utilise un rasoir de sureté. Il suffit de dévisser la tête de votre rasoir, puis retirer la lame émoussée et insérer une nouvelle lame pour ensuite la refermer. Si vous utilisez un rasoir de barbier type shavette, vous devez ouvrir la partie métallique pour séparer le rasoir en deux. Retirez la lame usée et cassez la nouvelle en deux dans le sens vertical avant de l’insérer et refermer l’ensemble.

Pour ce qui est de la fréquence de changement, elle dépend de votre type de poil ainsi que votre manière d’utilisation. Si vous avez des poils épais et que vous vous rasez au quotidien, votre lame s’émoussera plus vite. Elle ne durera pas plus d’une semaine. Mais si vous ne vous rasez qu’une fois par mois, vous pourrez profiter de cette même lame pendant des mois.

La lame de rasoir n’a pas de durée de vie bien définie. Selon différents facteurs, celle-ci peut s’émousser plus ou moins vite, soit à partir du 5e ou 6e rasage. D’une manière générale, il faut la changer (ou l’affûter s’il s’agit d’une lame fixe) lorsque vous sentez qu’elle accroche. Pour une question d’économie et d’écologie, vous pouvez d’abord la retourner et utiliser l’autre côté.