taille barbe

Tout barbu qui se respecte doit sculpter sa barbe régulièrement. Pour ce faire, il doit avoir en sa possession tous les éléments nécessaires pour tailler sa barbe. Pour vous aider à vous équiper des bons outils, nous vous conseillons de lire ces quelques lignes.

Le rasoir, l’outil de rasage par excellence

Les rasoirs sont généralement utilisés pour les contours de barbe. Ils permettent également de raser les zones qui demandent une certaine précision ainsi que les zones difficiles d’accès. Ces outils de rasage se déclinent en plusieurs types, à savoir :

Le coupe-chou

Accessoires emblématiques du rasage traditionnel, les rasoirs coupe-choux assurent un travail précis et plus près de la peau avec leur lame tranchante. C’est l’outil de beauté le plus prisé des barbiers par son résultat plus que satisfaisant. Bien que son utilisation demande une certaine expérience, le coupe-chou demeure idéal pour les particuliers. En plus, il s’avère économique sur le long terme, sachant que sa lame n’a pas besoin d’être changée. Il suffit de l’affûter lorsqu’elle commence à s’émousser.

La shavette

utiliser une shavette

À l’instar du coupe-chou, la shavette est un outil de précision qui charme les débutants du rasage traditionnel. Sa lame moins exposée que l’autre modèle octroie une certaine sécurité d’usage. À vous de la mettre en contact direct avec votre visage pour dessiner les contours de la barbe avec une précision chirurgicale. À la différence du coupe-chou, la shavette dispose d’une lame interchangeable, ce qui garantit une utilisation hygiénique, surtout pour les barbiers.

Le rasoir de sûreté

Comme son nom l’indique, cet accessoire procure une certaine sécurité pendant le rasage à l’ancienne, quoique le rendu ne soit pas aussi parfait qu’avec un coupe-chou ou une shavette. La lame du rasoir de sûreté est encapuchonnée sous sa tête, ce qui épargne l’utilisateur de tout risque de microcoupures et d’irritations. Par ailleurs, le rasoir a une longue durée de vie, ce qui présente un avantage à la fois économique et écologique.

Le rasoir électrique

C’est un outil de rasage moderne, idéal pour les pressés du matin et ceux qui ont de peaux sensibles. Il se présente sous deux variantes : le rasoir électrique à têtes rotatives pour les barbes souples et le rasoir électrique à lames vibrantes pour les barbes dures. Que ce soit une barbe de 3 jours, un Garibaldi ou encore une barbe d’une semaine, le rasoir électrique peut toujours en venir à bout.

La tondeuse à barbe pour la retouche

Pour tailler votre barbe à la longueur voulue, la tondeuse est l’accessoire qu’il vous faut. Elle propose un large choix de hauteurs de coupe, qui commencent à 0,5 mmm et s’étalent jusqu’à 30 mmm. Au vu des variantes de tondeuse en vente sur le marché ainsi que le nombre de fonctionnalités proposées, le choix du produit s’annonce difficile.

Pour choisir l’appareil idéal, vous devez d’abord définir vos réels besoins. Selon votre mode de vie, accordez une attention particulière aux caractères suivants :

tondeuse à barbe

L’autonomie de la batterie

Les tondeuses sans fil dominent le marché actuel. Il va sans dire que ces modèles utilisent des batteries rechargeables. Si vous êtes un de ces barbus nomades ou globe-trotters, vous aurez besoin d’une autonomie d’une heure minimum. Si vous êtes du genre barbu sédentaire, l’autonomie importe peu. Cependant, veillez à ce que la tondeuse reste utilisable même si elle est branchée sur secteur.

La polyvalence de l’appareil

Cet élément n’a guère d’importance si vous comptez utiliser la tondeuse uniquement pour tailler la barbe. Par contre, si vous devez l’utiliser sur d’autres parties de votre corps, en l’occurrence sur votre torse ou vos cheveux, il vous faut une tondeuse multifonction. L’engin coutera plus cher qu’une tondeuse classique, mais vous aurez un véritable arsenal pour tailler n’importe quel type de poils, sans oublier les différents sabots pour les différentes hauteurs de coupe.

une qualité waterproof

Si vous avez tendance à vous raser sous la douche, cette caractéristique vous est d’une grande importance. Sinon, la qualité étanche n’est pas vraiment essentielle. Néanmoins, vous devez vous focaliser sur d’autres options telles que le système d’aspiration pour éviter les poils dans le lavabo, les têtes interchangeables pour tondre les poils du nez ou des oreilles, entre autres.

Par ailleurs, le choix d’une tondeuse se repose également sur votre type de barbe :

  • Pour barbe courte, c’est-à-dire moins de 5 mm, les risques d’irritation et de coupure sont élevés. C’est pourquoi il faut une tondeuse confortable, respectueuse de la peau.
  • Pour barbe plus longue (plus de 5 mm), adoptez une tondeuse qui rassemble précision et confort, en faisant attention au choix de la hauteur de coupe au niveau du sabot.

La brosse ou peine à barbe pour coiffer

Peigne à barbe

Le peigne à barbe prend l’aspect d’un peigne à cheveux, mais en version plus petite. Il sert notamment à encapuchonner la barbe de sorte à démêler les nœuds. C’est aussi l’outil idéal pour humidifier les poils de la barbe grâce au composant spécial contenu dans son matériau d’origine. La peine à barbe se décline sous différentes formes selon la taille des dents, l’espacement et la matière de fabrication. Ces détails sont à étudier en fonction de la nature de votre barbe lors du choix :

  • Le peigne en corne

Cet accessoire renferme de kératine qui limite l’électricité statique, c’est donc parfait pour les poils lisses et fins.

peigne en corne

  • Le peigne en bois

Celui-ci dispose de pointes moins pointues et ne génère aucune électricité statique, parfait pour entretenir la barbe.

  • Le peigne en plastique

Réputé pour ses pointes plus agressives et la production d’électricité sur les poils, ce type de peigne n’est pas très conseillé.

Les peignes à grosse denture quant à eux sont indiqués pour les barbes bien fournies.

Brosse à barbe

À l’instar du peigne, la brosse à barbe permet de discipliner la barbe, sauf qu’elle se montre plus encombrante et ne défait pas les nœuds aussi bien que le peigne. Par contre, elle s’avère plus efficace pour hydrater les poils.

De par son rôle exfoliant, la brosse élimine les résidus et les peaux mortes toute en accroissant la microcirculation sanguine. En stimulant le poil, elle favorise la production de sébum sur la zone impliquée. Toutefois, il vaut mieux vous tourner vers des brosses en matières naturelles pour profiter au maximum de leurs bienfaits.

Comment s’en servir ?

Pour discipliner les poils les plus rebelles avec une brosse ou un peigne à barbe, il faut aller dans le sens des poils. Libre à vous d’adopter un look propre. L’accessoire renferme de l’huile dès la première utilisation du matin. Cependant, vous pouvez coiffer votre barbe autant de fois que vous souhaitez dans la journée pour bien la structurer.

Les ciseaux à moustache pour égaliser

Pour effectuer quelques retouches après le passage de la tondeuse, les ciseaux à barbe s’imposent. Accompagnés d’un peigne, ils permettent d’uniformiser la moustache et la barbe. À noter qu’une fausse manipulation peut compromettre la finition. Alors, en plus de votre habilité, il faut choisir un outil adapté. Orientez-vous vers une paire de ciseaux à lames bien aiguisées.

Pourquoi une paire de ciseaux adaptée ?

Certes, une paire de ciseaux classiques fera l’affaire si vous n’allez l’utiliser qu’une fois de temps en temps. Mais si vous tenez à votre barbe ou votre moustache, préférez une paire de ciseaux dédiée pour bien tailler votre pilosité faciale. Tranchants, précis, et durables dans le temps, ce type de ciseaux garantissent une finition parfaite.

Ses matériaux de fabrication ont été choisis avec soin pour faire des lames très effilées à la durée de vie importante. À ce contexte, les ciseaux à moustache haut de gamme sont notamment conçus en acier japonais. D’autres types d’acier similaires venant d’Allemagne ou de France sont aussi proposés pour garantir une grande précision de coupe.

ciseaux à barbe

Comment choisir ses ciseaux à barbe ?

En général, le choix d’une paire de ciseaux à barbe dépend de deux éléments, à savoir :

  • La qualité de la lame

Comme évoqué plus haut, une lame tranchante permet de tailler la barbe efficacement, sans l’abimer ou la tirer sur la racine. Sur ce, les ciseaux en acier inoxydables sont de loin les meilleurs, puisqu’ils sont solides et ne rouillent pas.

  • La taille des ciseaux

La taille standard des ciseaux à barbes avoisine le 10 cm. Mais si vous avez des poils plus longs, choisissez une taille plus grande, offrant plus de confort. En parlant de tailles, n’oubliez pas de vérifier si les arceaux sont à la bonne taille. Les arceaux trop petits risquent de vous gêner.

Comment les utiliser pour tailler sa barbe ?

Les ciseaux pour barbe ne s’utilisent jamais seuls. Il faut les accompagner d’un peigne. Pour commencer, placez votre majeur ainsi que votre pouce dans les trous en plaçant l’index au-dessus pour assurer la stabilité au maniement de l’instrument. Posez les tenailles à la commissure de votre lèvre supérieure et laissez-les glisser naturellement le long de la lèvre. Étant aux bouts ronds, les ciseaux dédiés ne risquent pas de vous écorcher.

Le pochoir pour tracer les contours

Pratique et précis, le pochoir à barbe épouse la forme du visage et permet de définir les lignes harmonieuses et symétriques sur les joues, les maxillaires ainsi que le cou. Vous ne risquez pas de vous tromper avec ce traceur de contours. Il est proposé sous différentes formes, avec un large choix de matières de fabrication.

Pochoir à barbe : guide d’achat

Tout comme les autres accessoires pour tailler la barbe, la matière de fabrication influe sur les performances du pochoir à barbe :

  • Le pochoir en bois

Bien que fragile, ce matériau offre un design épuré. Il n’est pas transparent, c’est pourquoi la manipulation peut vous gêner.

  • Le pochoir en métal

C’est un matériau solide et résistant dans le temps, mais il pèse plus lourd. Par ailleurs, la matière s’avère froide au contact de la peau et son manque de transparence peut poser problème.

  • Le pochoir en plastique

Cette matière offre un bon compromis entre solidité et légèreté. Elle existe en couleur transparente, ce qui assure une bonne visibilité lors du traçage. En somme, c’est le type de pochoir adapté à tous.

Pochoir à barbe

Comment utiliser un pochoir ?

Simple d’utilisation, le pochoir à barbe facilite le rasage des poils jusqu’au bord grâce à son bord effilé. Il suffit de bien le placer, puis raser la barbe suivant les lignes du pochoir.

  • Pour tracer les lignes incurvées :

Le pochoir vous permet de réaliser une coupe aussi nette que celle d’un barbier expérimenté. Pour le faire, il suffit de suivre la courbe du pochoir en rasant le long du bord effilé. Attention à bien positionner l’outil pour éviter tracer une ligne trop basse et de tout refaire au rasoir. Aussi, faites en sorte que les lignes soient symétriques. Prenez votre temps pour éviter le travail bâclé.

  • Pour tracer les contours du cou

Le pouvoir permet d’entretenir le cou, avec une partie rasée, propre. Pour éviter que les contours du cou soient trop hauts ou mal définis, placez l’appareil convenablement. Puis, rasez de bas en haut en évitant l’effet barbe flottante.

Comment tailler sa barbe avec style ?

En taillant notre barbe, on s’attend à un résultat spécifique, ce qui implique de savoir bien manier la coupe. Avant de passer aux choses sérieuses, il faut d’abord assouplir les poils. Alors, appliquez-y de l’huile pour barbe à base de coco, d’argan, de ricin ou autre selon votre goût. Cette étape permet de limiter le risque d’irritation. Ensuite, vous pouvez délimiter la zone à raser à l’aide d’un rasoir ou une tondeuse à barbe. À défaut d’un instrument à tête pivotante, rasez la barbe dans le sens pour la pousse du poil, soit de bas en haut.

Comment tailler la barbe en bouc ?

Le rasoir et la tondeuse sont les duos de choc pour se raser avec précision. Le taillage d’une barbe en bouc se résume comme suit :

  • Retirer les poils autour du bouc à l’aide de ces outils ;
  • Ôter les poils de l’appareil et changer de sabot pour adapter la taille ;
  • Commencer le rasage du bouc jusqu’à obtenir la longueur voulue ;
  • Retirer le sabot pour définir un contour plus net.

Comment raser une barbe de 3 jours ?

Bien qu’à la mode, la barbe de 3 jours requière un entretien pour une question d’apparence. Pour ce faire, il faut :

  • Adopter une longueur qui permet de cacher les trous dans la pilosité ;
  • Raser le cou ou retirer complètement les poils de sorte à créer un dégradé progressif ;
  • Parfaire la coupe de barbe à la tondeuse pour retirer les poils des pommettes ;
  • Peigner les poils pour un résultat final parfait.